Les aliments les plus riches en fer

Le fer est l’un des constituants principaux de l’hémoglobine. De ce fait, c’est un minéral indispensable permettant une bonne oxygénation des tissus et des cellules. Une carence en fer, généralement appelée anémie, est l’une des carences les plus fréquentes.

Actuellement, 20 % des femmes en sont victimes sans être conscientes. L’anémie se manifeste par une fatigue physique, une réduction de la résistance immunitaire, une pâleur ou des étourdissements. De bons apports en fer au quotidien sont dans ce cas importants surtout chez les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les sportifs. Les sources essentielles de fer se trouvent dans certaines alimentations. Mais quels sont les aliments les plus riches en fer ?

Cause de la carence en fer

Une déficience considérable en fer aurait des conséquences importantes sur la capacité intellectuelle et physique d’un individu. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce manque à savoir :

  • Une faible biodisponibilité,
  • Des pertes sanguines abondantes,
  • Une augmentation des besoins en fer,
  • Un apport en fer insuffisant dans l’alimentation,
  • Une absorption réduite à cause de trouble gastro-intestinal.

En favorisant les aliments riches en fer, cela réduirait les risques d’anémie ou d’autres pathologies. Ce qui permet d’atténuer les symptômes et d’améliorer les réserves en fer.

aliments les plus riches en fer

Quels sont les aliments les plus riches en fer ?

Au niveau nutritionnel, certaines recommandations permettent d’augmenter les réserves en fer dans l’organisme. Suivre un régime anti-anémie est la meilleure solution pour éviter les carences. Cela consiste à stocker suffisamment de fer via une alimentation saine et équilibrée. Pour augmenter son apport en fer, il est conseillé de privilégier les aliments qui en sont riches. Voici une liste des aliments les plus riches en fer :

Les abats

Le foie de porc figure parmi les plus riches en fer. Il renferme certes 18 mg de fer pour 100 g de foie. Il y a également les rognons d’agneau qui renferment 12 mg de fer pour 100 g. Puis, le foie-de-bœuf qui contient 7 mg de fer pour 100 g. Les abats contiennent aussi des vitamines B9 et B1, qui sont de précieux alliés pour combattre l’anémie.

La viande rouge, la volaille et les produits de la mer

Ces trois aliments sont d’excellentes sources de fer. Qui plus est, en intégrant à son repas une quantité suffisante de viande, de volaille ou de fruit de mer, cela favorise l’augmentation de fer non héminique. Effectivement, un actif présent dans ces trois types d’aliments améliore l’absorption des deux formes de fer. Le type de fer contenu dans la viande rouge est en moyenne 3 fois mieux ingéré que le fer d’origine végétale. Les personnes qui souffrent d’anémie gagnent donc à en consommer deux fois par semaine.

Les huitres

Les huitres sont aussi connues pour leur apport en fer, en plus d’être riches en sélénium et en zinc. Elles sont surtout recommandées pour les femmes enceintes.

Le boudin noir

Le boudin noir est considéré comme l’aliment le plus riche en fer. Absorber 100 g de boudin suffit amplement à couvrir ses besoins journaliers en fer, d’où l’intérêt de l’ajouter à son menu, idéalement une fois tous les 15 jours.

Le chocolat

Bien évidemment, le cacao est aussi une excellente source de fer. En voilà une bonne raison d’en manger. Toutefois, il faut privilégier le chocolat noir pour un meilleur apport en fer.