Le régime sans sel pour maigrir : Comment réduire la consommation du sel ?

Consommer du sel en grande quantité est mauvais pour la santé et favorise également la prise de poids. Manger trop salé attise en effet la faim et la soif sans oublier de contribuer à la gourmandise. Le régime sans sel peut aider à perdre du poids et améliorer la santé. Cet article peut vous éclairer sur le principe du régime sans sel pour maigrir et les astuces pour réduire sa consommation de sel.

Le principe du régime sans sel

Le régime sans sel ou régime hyposodé est un régime dont l’objectif est de réduire sa consommation de sel. Le but du régime sans sel n’est pas d’éliminer totalement le sel de son alimentation, mais d’en réduire sa consommation.

En effet, le sel est indispensable à la vie, mais seulement à petite dose. Le sel permet en effet de bien hydrater le corps en retenant l’eau dans les tissus et les liquides corporels. Bannir complètement le sel de son alimentation peut occasionner des problèmes de santé. Notamment des risques de déshydratation, d’altération du système nerveux, des dysfonctionnements rénaux, des crampes musculaires et autres.

L’apport de sel nécessaire au corps pour éviter toutes carences est de 1,5 à 2,5 grammes de sodium par jour soit près de 4 à 6 grammes de sel de table par jour. Le régime sans sel doit être adapté aux besoins et aux capacités de chaque personne.

Il est possible de choisir entre 3 régimes hyposodés :

  • le régime strict avec 0,9 gramme de sel par jour,
  • le régime standard avec 1,5 gramme de sel par jour,
  • le régime large avec 2,5 à 4,5 grammes par jour.

Réduire progressivement le sel permet de perdre jusqu’à 1 kilo par mois et les résultats sont visibles dès les premières semaines.

regime-sans-sel-pour-maigrir

Lire mes autres articles

Les astuces pour réduire sa consommation de sel

Voici quelques conseils pour réduire sa consommation de sel :

Bien choisir ses aliments

Vérifier la teneur en sodium sur l’emballage, car certains produits peuvent contenir une grande quantité de sel caché. Privilégier les aliments qui ont une faible teneur en sodium. Limiter ou éviter certains aliments qui contiennent beaucoup de sel comme le pain, les charcuteries et salaisons, les fromages, les biscuits apéritifs, les eaux gazeuses, les pizzas, les plats industriels, les soupes et les sauces en conserves, etc.

Cuisiner soi-même ses repas

Cuisiner ses plats avec des aliments frais reste une solution efficace pour limiter sa consommation de sel. Cuisiner soi-même ses repas permet de mieux contrôler la quantité de sel dans son assiette. Il faut également gouter ses plats avant d’ajouter du sel. Ceux qui n’ont pas de temps pour cuisiner peuvent acheter des menus sans sel dans certains magasins diététiques.

Remplacer le sel classique

Il existe en effet des alternatives qui peuvent remplacer le sel et permettre de réduire ses apports. Notamment le sel de potassium, le sel diététique, les sels parfumés, les sels dépourvus de sodium, etc. Utiliser les autres exhausteurs de gout permet également de réduire sa consommation de sel. Les condiments ou les herbes et épices aromatiques fraiches ou séchées peuvent également servir à rehausser la saveur de ses plats.